Écoconception et écoresponsabilité dans les arts de la scène II

Les 12 et 13 février 2022 (horaire 9 h à 17 h)

Lieu : En présentiel
Formatrices : Marie-Renée Bourget-Harvey et Marianne Lavoie
Durée : 14 heures + 1 heure d’accompagnement individuel
Coût : 100 $ (tarif régulier 812,86 $)
Nombre de places disponibles : 11
Prérequis : Idéalement avoir suivi Stage écoconception et écoresponsabilité dans les arts de la scène I
INSCRIPTION
Priorités aux membres : 25 septembre au 25 novembre 2021
Non-membres et liste d’attente : 26 novembre 2021 au 10 janvier 2022

Clientèle cible : concepteurs et  conceptrices (décor, costume, etc), producteurs (directeur général et directeur de production), constructeurs (directeur technique, chef d’atelier). Priorité donnée aux membres de l’APASQ.

** IMPORTANT – Les participantes et les participants habitant à plus de 50 km du lieu de formation pourront se faire rembourser les frais de transport et de séjour. Informez-vous lors de votre inscription.

DESCRIPTION

« On estime généralement que 80 % des impacts et 70 % des coûts environnementaux et sociaux sont déterminés à la phase de conception. »

Ministère de l’économie et de l’innovation du Québec

L’engouement du secteur culturel envers les pratiques écoresponsables est bien réel et le secteur des arts est à l’affût d’actions tangibles pour créer de manière responsable et réduire nos impacts environnementaux.

Le volet I de la formation Écoconception et écoresponsabilité au cœur des arts de la scène vise à sensibiliser les professionnel⋅le⋅s aux nouvelles pratiques respectueuses de l’environnement et des êtres humains. Elle offre un survol de pistes d’action pour accompagner les créateurs et travailleurs culturels vers des créations plus responsables.

Le volet II est une formation pratique appliquée où les participant⋅e⋅s auront l’occasion d’approfondir leurs connaissances des matériaux écoresponsables, de travailler en atelier avec les produits recommandés en approvisionnement responsable et de parfaire leurs connaissances en assemblage mécanique. Ces ateliers leur permettront d’augmenter le potentiel de réemploi à la fin des productions, de réduire la quantité de matières se retrouvant à l’enfouissement et d’augmenter la circulation des matériaux et l’emploi de produits sains.

OBJECTIFS DE LA FORMATION

Mise en pratique de stratégies d’écoconception et d’écoresponsabilité et d’exploration des matériaux en atelier.

RÉSULTATS ATTENDUS

À la fin de la formation, le⋅la participant⋅e sera en mesure de :

  • D’identifier les choix de matériaux et des produits écoresponsables.
  • De proposer des méthodes d’assemblage améliorant les perspectives de réemploi et de recyclage.
  • De démontrer une connaissance pratique d’une vaste gamme de produits.
  • D’avoir une bonne compréhension de l’analyse de cycle de vie.

QUATRE VOLETS

Chaque volet est composé d’enseignement magistral et d’un atelier pratique et priorise les produits locaux et sains en mettant en lumière l’impact de ces choix.

  • LES TEXTILES (teintures, pigments etc.)
  • L’ASSEMBLAGE MÉCANIQUE (alternatives, quincaillerie, assemblages, etc.)
  • LES PRODUITS DE FINITION (pigments, nettoyage, outils etc.)
  • LES MATÉRIAUX INNOVANTS (produits disponibles maintenant et en recherche et développement etc.)

Les participant⋅e⋅s auront accès pendant la formation aux échantillons de matériaux afin de mieux comprendre la matière et son potentiel et repartiront avec un document référentiel qui les accompagnera dans leur pratique de tous les jours afin de les aider à faire des choix éclairés.

MÉTHODOLOGIE

Apports théoriques et mises en situations pratiques.

Atelier de travail de groupe autour des matériaux écoresponsables.

MARIE-RENÉE BOURGET-HARVEY, scénographe

Marie-Renée Bourget Harvey est passionnée des arts et de la communication. Graphiste de métier, elle fait un détour enrichissant et nécessaire en anthropologie et en arts visuels avant de compléter une formation en scénographie au Conservatoire d’art dramatique de Québec en 2005. Elle est également cofondatrice de tectoniK_ et des chantiers / constructions artistiques du Carrefour international de théâtre. Elle a l’immense honneur et le bonheur de travailler aux côtés de nombreux metteurs en scène, créateurs et artistes de talent, afin de créer des espaces sensibles, éclatés et multiples. Insatiable curieuse, hypersensible à l’environnement qui l’entoure ainsi qu’aux manières de créer mieux, elle a complété en 2019 un certificat en design de bâtiment écologique. Cette formation lui permet d’approfondir ses connaissances autour d’une vision globale écoresponsable et de tendre vers une pratique plus durable où le caractère éphémère des matériaux tend à disparaître ou plutôt à se transformer. Elle recherche sans cesse la justesse et la cohésion dans la création et elle est mue par le désir d’insuffler de la poésie, tant sur scène qu’au quotidien.

MARIANNE LAVOIE, Accompagnatrice en écoconception, Écoscéno

Marianne Lavoie a fait ses études en scénographie à Concordia ainsi qu’à la Universidad del Salvador à Buenos Aires (2019). Passionnée depuis 2018 par l’écoconception, elle travaille chez Écoscéno depuis janvier 2020. Elle est accompagnatrice en écoconception pour les productions théâtrales et muséales, ainsi que responsable de la modélisation 3D pour le volet réemploi et animatrice d’ateliers. Elle réalise présentement une maîtrise en Design de l’environnement à l’UQAM sur le design régénératif.

ÉCOSCÉNO

Écoscéno est une entreprise d’économie sociale (OBNL) dont la mission est de réduire l’impact environnemental de la production culturelle. Ses services se développent autour des grandes stratégies d’économie circulaire et se concentrent en deux pôles : l’écoconception et le réemploi. La présente formation s’inscrit dans une série de formations visant à outiller les professionnels de différents secteurs du domaine culturel afin qu’il puisse adapter rapidement leurs pratiques professionnelles en contexte de crise climatique.


Cette activité de formation professionnelle est offerte grâce à un appui financier de Services Québec
et de Compétence Culture, comité sectoriel de main-d’œuvre en culture.